Pacôme Sweet Homme

Un SDF sympatoche, par solitude, en vient à discuter société et politique avec … un pigeon TRÈS cynique !

des bas 2011/04/15

Cliquer pour agrandir

Le Figaro : La convention organisée par ses soins le 5 avril réunira dix des trente membres du gouvernement dirigé par François Fillon en l’absence de ce dernier. Le président du Sénat, Gérard Larcher n’en sera pas non plus.Il avait pris ses distances avec «un débat qui stigmatise». Au sein du gouvernement, Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités, a annoncé qu’elle ne serait pas présente, elle explique «préférer se concentrer sur les problèmes concrets des Français». Dominique Paillé, le président de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), ancien porte-parole de l’UMP, a fait savoir qu’il n’irait pas non plus. Dès mardi soir, les représentants des six grandes religions de France ont fait part de leurs inquiétudes quant au contexte dans lequel allait se tenir ce débat.

 

fuites 2011/04/11

Cliquer pour agrandir

Libération : Jean-Louis Borloo, le patron du Parti radical, s’émancipe du parti présidentiel pour construire une confédération centriste, et a fait un pas vers la présidentielle. Passé au Parti radical, l’ex-porte parole de l’UMP, Dominique Paillé renvoie au «parti majoritaire» et à Nicolas Sarkozy la responsabilité d’une «hypothèse du type 21 avril à l’envers»: Ils «s’enferment dans un autisme qui est absolument incompréhensible en droitisant un discours», balance-t-il sur Canal+, jugeant «logique» que l’émancipation de Borloo aille de pair avec sa candidature. On est arrivés à un moment où des sensibilités importantes ne se sont plus senties chez elles», invoque aussi, sur RMC et BFM-TV, l’ex-secrétaire d’Etat, Rama Yade, qui quitte aussi l’UMP, ce vendredi, après avoir rejoint la Rue de Valois, fin 2010, à sa sortie du gouvernement.

 

 

 

Température en hausse, facho sur 20% du pays 2011/03/25

Marianne : La tactique des élus UMP consistant à « marquer le FN à la culotte » a payé : Chantal Brunel fait pire que Marine Le Pen ! Une grande partie des Français a salué les révolutions arabes quand le pouvoir se contente de parler des « flux migratoires ».

La Dépêche : Le débat sur l’islam commence à tourner au vinaigre. Hier, Nicolas Sarkozy a limogé son conseiller en charge de la diversité, Abderrahmane Dahmane. Il avait sévèrement critiqué la veille le débat sur la laïcité et l’islam lancé par l’UMP. « Je n’ai pas l’intention d’être le supplétif alimentaire de Sarkozy. Il vient de me rendre ma liberté, je vais me mettre en campagne pour défendre la dignité des musulmans de ce pays » a-t-il tenté d’expliquer.
Il avait appelé ses coreligionnaires à « ne pas renouveler leur adhésion » à l’UMP tant qu’il n’aurait pas annulé le débat prévu le 5 avril. Il avait demandé aux musulmans de l’UMP de « ne pas l’accepter dans les sections s’ils ont une dignité et une fierté ». « Ce débat, voulu par Nicolas Sarkozy pour la défense des musulmans, a été dévié parce qu’à l’UMP il y a des gens très proches du Front national », avait déploré son conseiller.

 

Chants de ruines 2011/03/18

Cliquer pour agrandir

Les Enfoirés : « L’histoire a commencé un jour avec l’arrivée de Coluche dans ma loge : – Salut, il nous faudrait une chanson pour les Restos du Cœur, un truc qui cartonne, toi tu sais faire. – Quand ? – La semaine prochaine.Tout était déjà là : la force de Coluche, la force de l’idée, la séduction des deux, et l’impossible qui se fait.Et tout est encore là. Intact. Sauf lui. » Jean-Jacques Goldman.

Les Restos du Coeur du Haut Rhin : Il y a vingt-cinq ans, le 26 janvier 1985, Coluche animait quatre heures d’émission télévisée pour promouvoir les Restos du Cœur, une institution qu’il pensait provisoire…

 

Faire un don.    –    Pour les blogueurs : Enfoirés de Blogueurs

Santélog : Alors que la loi Hôpital imposait aux dentistes d’informer leurs patients à la fois du coût et de la provenance des prothèses, afin d’introduire  plus de transparence dans la facturation de cet acte à tarif libre, le Sénat, convaincu par Xavier Bertrand en personne, a voté, le 9 mars, la fin de cette obligation.

Voici : Une bonne cause qui a bien tourné pour TF1 : hier soir, l’émission des 25 ans des Enfoirés a réuni 50% des parts d’audience, leur deuxième record.12 millions. Les Enfoirés ont réussi à capter l’attention de 12 millions de personnes, pour fêter leur 25 ans d’existence, hier soir sur TF1.

Larep : TF1 consacrera une soirée entière à Johnny Hallyday samedi 26 mars prochain.

 

Je ne suis pas raciste, mais… 2011/03/11

 

cliquer pour agrandir

Patrick Lozès : Zemmour porte-parole de l’UMP ? – …/… Eric Zemmour, récemment condamné pour incitation à la haine raciale a été reçu en grande pompe par l’UMP.M. …/… Eric Zemmour dit tout haut ce que l’UMP pense tout bas. Il est triste pour des parlementaires, représentants du peuple, de devenir, toute honte bue, supporters ou managers d’un individu condamné par la justice.Dans une République exemplaire, il est extrêmement préoccupant que M. Zemmour ait été non seulement applaudi, mais ovationné, par les parlementaires (UMP) qui le recevaient. …/… Dans le discours bruyamment salué qu’il a prononcé le 2 mars à l’Assemblée nationale, il a demandé la suppression des lois mémorielles notamment la loi Gayssot, visant à réprimer les propos racistes, antisémites ou xénophobes. …/… Qui défend le mieux la République et ses valeurs entre les associations de défense des droits de l’homme, et des députés qui s’associent publiquement à un homme condamné par la justice pour incitation à la haine raciale? …/…  le pays s’enfonce aujourd’hui dans des débats qui nous renvoient plusieurs décennies en arrière. En lançant de tels débats et en soutenant ceux que la justice condamne pour incitation à la haine raciale les députés qui ont reçu M. Zemmour rapprochent l’UMP de l’extrême droite.On banalise l’extrême droite pour mieux en faire un parti de gouvernement ?

 

 

 

la loi du silence 2011/01/24

(cliquer pour agrandir)

Hirsch, Copé, collabos,dénonciation, gitan, Shoah,dirigeant, droite, exploiter, référence, fascisme,protéger, turpitude,affaire, Woerth, UMP, imagerie, livre, Martin Hirsch, conflits d'intérêts, finance,  avocat, député, maire,JF. Copé,  président, groupe parlementaire, Juifs, guerre, récidiviste,affaire Woerth,  Ségolène Royal, Front National, corruption, régime, Sarkozy, polémique,2e guerre mondiale,  Bruni-Sarkozy, exploitation, fins,intimidation, presse, patron,administration fiscale, régime de Vichy

Mediapart Copé exploite la Shoah. Les dirigeants de la droite n’hésitent jamais à exploiter les références au fascisme et à la Shoah pour protéger leurs turpitudes. L’affaire Woerth l’a abondamment démontré. Une nouvelle fois un dirigeant UMP a recours à cette imagerie. Mis en cause par un livre de Martin Hirsch à propos de ses conflits  financiers d’intérêts ( il est avocat d’affaires en même temps que député, maire…) JF. Copé,  président du groupe parlementaire UMP a répliqué le 26 septembre en traçant un parallèle entre cette mise en cause et la dénonciation des Juifs pendant la guerre. Copé est un récidiviste. Dans l’affaire Woerth, il avait assimilé Ségolène Royal au Front National pour avoir osé évoquer la corruption du régime Sarkozy. En comparant une polémique sur les conflits d’intérêts et la situation durant la 2e guerre mondiale, Copé banalise et salit la Shoah. Il suit ainsi l’exemple de Sarkozy et de Mme Bruni-Sarkozy qui ont initié cette exploitation de la Shoah à des fins d’intimidation de la presse  et de défense des patrons face à l’administration fiscale comparée au régime de Vichy.

 

A l’eau, maman, bobo. 2011/01/05

(cliquer pour agrandir)

 17 octobre 1961,mémoire, crime d'État,manifestation, pacifique,  Paris, couvre-feu, racisme,Maurice Papon, Préfet de Police,manifestation silencieuse,  FLN,  dignité, égalité,indépendance,Algérie, répression, violence, sauvagerie,Arrestations,noyades, tortures,  déportations, Algériens,Alliance avec le FN, député, UMP, tabou,élu, Nord, Christian Vanneste, législatives,UMP, FN, droite,Montfermeil, Xavier Lemoine, union,

Le Post : 17 octobre 1961 17 octobre 2010 : mémoire d’un crime d’État. Le 17 octobre 1961, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants manifestaient pacifiquement à Paris contre un couvre feu raciste décrété par Maurice Papon alors Préfet de Police de Paris leur interdisant de circuler dans les rues après 20h. Ces manifestations silencieuses, appelées par le FLN, exprimaient une exigence de dignité, d’égalité et la volonté d’indépendance de l’Algérie. Une répression sanglante d’une violence et d’une sauvagerie inouie se déchaîna alors, et qui se poursuivra jusqu’au 20 octobre. Arrestations massives, noyades, tortures, et déportations frapperont aveuglément les Algériens de Paris et de sa banlieue.

 

Le Figaro : Alliance avec le FN : un député UMP brise le tabou. L’élu du Nord Christian Vanneste milite pour la fin du «cordon sanitaire» à l’égard du parti frontiste en vue des législatives de 2012. Un sujet sensible pour les leaders de l’UMP et du FN. Coutumier des déclarations chocs, le député UMP du Nord Christian Vanneste a encore frappé. Interrogé le 6 octobre dernier au micro de Radio Courtoisie – une antenne proche de l’extrême-droite -, l’élu du parti majoritaire s’est clairement prononcé pour une alliance avec le FN lors des législatives de 2012. «L’alliance avec ce qui est à notre droite est tout a fait possible», a-t-il déclaré. Et son collègue de l’UMP, le maire de Montfermeil Xavier Lemoine, de renchérir : «Il est nécessaire et indispensable que l’on arrive à cette union de toutes les droites, y compris avec le FN».

 

 

 
%d blogueurs aiment cette page :