Pacôme Sweet Homme

Un SDF sympatoche, par solitude, en vient à discuter société et politique avec … un pigeon TRÈS cynique !

S.A.V. 2011/03/28

Filed under: Uncategorized — Frédéric Baylot @ 12:01
Tags: , , , ,

 

Cliquer pour agrandir

Armées : La France soutiendrait le projet de bombardements ciblés sur la Libye. Projet que Nicolas Sarkozy aurait suggéré à ses pairs de l’UE aujourd’hui.La tension entre la France et l’ancienne représentation libyenne est vive, ancienne représentation parce que la France vient de reconnaître l’opposition libyenne comme seule interlocutrice diplomatique valable à la stupéfaction d’ailleurs de la diplomatie européenne.Les bombardements seraient concentrés en deux points principaux : celui de l’aéroport militaire de Sebbha d’où partent les raids aériens des forces pro Kadhafi ; celui du centre opérationnel de commandement de Tripoli. Ces opérations seraient accompagnées d’actions à viser la neutralisation des moyens de communication militaires dont dispose Kadhafi pour organiser la sortie de ses éléments armés lourds (avions et hélicoptères de combat ainsi que systèmes radars de conduite et d’acquisition de tir pour protéger les aéronefs en charge d’une exclusion aérienne).

L’Express : Le ministère de la Défense a tenu une conférence de presse pour relativiser ses ventes d’armes à la Libye. LEXPRESS.fr fait le bilan des ventes de 2007 à 2009. Des ventes, qui contreviennent au code de conduite européen. Il ne s’agirait pas de reproduire les bévues sur la Tunisie. En plein soulèvement populaire, François Fillon avait dû reconnaître la livraison de matériel de maintien de l’ordre au régime de Ben Ali. Sans parler de l’offre de partenariat sécuritaire lancée par Michèle Alliot-Marie. Aussi, jeudi, le ministère de la Défense a qualifié la coopération entre la France et la Libye dans le domaine des ventes de matériel militaire d' »extrêmement mineure » depuis la levée de l’embargo international en 2004, précisant que « tout (était) évidemment gelé » en raison des violences dans ce pays. En 2009, la totalité des « prises de commandes » réalisées par la Libye s’est élevée à 19 millions d’euros, soit « 2 pour 1000 » du total des commandes passées à l’industrie française dans ce domaine (8,1 milliards d’euros), a indiqué le porte-parole du ministère, Laurent Teisseire.  Habilement, il oublie de mentionner qu’en 2007, l’année de la venue de Mouammar Kadhafi en France, ces « prises de commandes » ont été bien plus importantes. Elles s’élevaient en effet à 296 millions d’euros. Ainsi, de 2007 à 2009, 316,5 millions d’euros de contrat d’armement ont été négociés avec la Libye.

 

 
%d blogueurs aiment cette page :